Il arrive assez souvent qu’à l’Escale la discussion tourne autour de la question : serons-nous tous sauvés ? Les passages bibliques ne manquent pas, qui soulèvent cette question : le jugement dernier, la parabole des talents, l’homme qui n’avait pas les habits de noces… et les méchants iront dans les ténèbres du dehors.

Alors la discussion prend un ton passionné :

  • Mais non ! Dieu aime tous les hommes, et Jésus Christ est mort pour tous !
  • Oui, mais encore faut-il croire que Jésus Christ est mort pour nous ! C’est la foi qui sauve !
  • Comment ? alors ceux qui n’ont pas la foi seront condamnés ?
  • Pas du tout, s’ils ont fait du bien à autrui, ils seront sauvés !
  • Moi, ça me rassure que certains n’iront pas au paradis…
  • Pourquoi ?
  • Franchement, je n’ai pas envie de me retrouver avec untel qui a fait du tort à toute notre famille !

C’est à ce moment-là que le bénévole qui assure la permanence se sent de plus en plus mal à l’aise. Comment mettre fin à ce débat dans lequel que chacun veut avoir raison, et se sent frustré de n’être pas compris par les autres ?  Comment en sortir ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire : prendre parti pour l’un ou l’autre et sortir sa propre théorie.

Ce que l’on peut faire :

  • Détendre l’atmosphère en racontant la blague du berger allemand, du doberman et du chat qui arrivent au paradis (voir plus bas)
  • Déclarer au groupe : bon, maintenant je vous propose de chanter des cantiques !

Et tout le monde est d’accord pour passer à autre chose.

PS : un chien berger, un doberman et un chat arrivent au paradis. Dieu demande au chien berger : à quoi crois-tu ?

  • Je crois que mon maître est plein de fidélité à mon égard
  • C’est bien, dit Dieu, assieds-toi à ma droite
  • Et toi, le doberman, qu’est-ce que tu crois ?
  • Je crois que mon maître est plein de bonté pour moi
  • C’est bien, dit Dieu, assieds-toi à ma gauche
  • Et toi, le chat, qu’est-ce que tu crois ?
  • Je crois que tu es assis à ma place !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *