Y a-t-il une juste distance ?

Dans la relation entre deux personnes, il n’y a pas de juste distance dans l’absolu, comme en sécurité routière, qui serait valable pour tous et en toute circonstance. S’il y a une juste distance, elle dépend de l’une et de l’autre personne en relation. C’est une lapalissade. Mais regardez comment Jésus Christ s’y est pris avec ses interlocuteurs : a-t-il respecté la juste distance préconisée aujourd’hui, et avec raison, par les psychologues, les enseignants,  la sagesse humaine ?  Nullement ! il a touché le lépreux, il est entré dans la maison du collecteur d’impôts, il a laissé la prostituée lui essuyer les pieds avec ses cheveux. Oui, mais c’est Jésus Christ. Qui peut en faire autant ? Ce que j’observe à l’Escale depuis presque trois ans, c’est que les préconisations de la sagesse humaine sont parfois franchies sans dommage collatéral. Les bénévoles qui accueillent et écoutent les personnes en manque de lien affectif peuvent en témoigner. Quand le bénévole laisse une relation d’amitié s’instaurer avec l’autre, sachant que cela fait du bien à ce dernier, et qu’il reste vigilant quand à ses propres émotions, c’est gagné ! Mais les dommages collatéraux peuvent arriver : et c’est alors une leçon pour le bénévole qui s’est trop rapproché de l’autre, et s’est fait prendre dans un jeu de dépendance périlleux.

Revenons à Jésus Christ : s’il a pu tant s’approcher de l’autre sans prendre de risque, c’est qu’il savait que le Père céleste le préserverait de la chute et qu’en plus, c’est précisément ce que voulait (et veut encore) son Père. « le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (a dit Jésus dans la maison de Zachée).

Si nous ne sommes pas Jésus Christ, nous pouvons au moins nous en inspirer, et nous rapprocher un peu plus de l’autre qui a besoin de lien affectif. A condition de rester  attaché par la prière au Père céleste qui a besoin de nous pour faire avancer son Royaume. Rester attaché au Père, voilà une liaison qui ne comporte aucun risque pour nous, même si notre attachement est trop intime. Au contraire….

Christian

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire